Quel avenir pour Ethereum ? Le point on-chain

Ethereum est de retour sous les projecteurs. Le numéro deux du marché est au cœur de l’actualité avec la récente approbation de son ETF par la SEC et ses récentes belles performances.

Il est essentiel de comprendre sa dynamique actuelle à travers le comportement on-chain des acteurs du réseau. En analysant ces données, nous pouvons obtenir un aperçu précis de la santé du marché d’Ethereum et de ses perspectives pour la suite du cycle.

Explorons ensemble les indicateurs clés et les tendances qui semblent se dessiner pour son avenir.

Mesurer les profits et pertes latents

Nous utilisons le MVRV (Market Value to Realized Value) pour analyser la profitabilité des investisseurs. 

En effet, ce ratio compare la valeur de marché (market cap) à la valeur réalisée (realised cap), ce qui nous indique si le prix actuel est en dessous ou au-dessus de sa “juste valeur”.

Pour rappel, le prix réalisé est le prix moyen auquel chaque coin a été déplacé pour la dernière fois sur la blockchain. Donc le MVRV mesure le ‘profit non réalisé’ détenu dans l’offre totale.

Il est l’un des indicateurs on-chain les plus populaires. Si bien que les investisseurs l’utilisent pour explorer les cycles de marché du Bitcoin et d’Ethereum pour identifier leurs sommets et les bas de marché.

Analyse des différentes phases d’un cycle haussier en utilisant le MVRV Ratio – Source: Glassnode

Prenons quelques exemples de valeurs MVRV :

Un MVRV de 2,2 signifie que le prix actuel est 2,2 fois le prix réalisé (120 % de profit).

Un MVRV de 1,0 signifie que le prix actuel est égal au prix réalisé (équilibre).

Un MVRV de 0,8 signifie que le prix actuel est 0,8 fois le prix réalisé (20 % de perte).

Ainsi, des valeurs élevées de MVRV (> 2,4) indiquent que le marché détient de grands profits non réalisés. Tandis que des valeurs basses de MVRV (< 1,0) indiquent des pertes non réalisées.

Vous aimeriez conjuguer cryptomonnaies avec investissement immobilier ?

Découvrez RealT

Ethereum : Des profits non réalisés importants

Le ratio MVRV actuel de l’ETH montre qu’il est brièvement entré dans une phase de grands profits non réalisés lors du rallye haussier de mars.

Pendant cette période, le prix de l’ETH est passé de 1,500 $ à 4,000 $ en seulement six mois, ce qui explique cette surchauffe de l’indicateur.

Après ce sommet local, la tendance globale s’est calmée. En effet, cela a permis au marché de respirer après ce rallye impressionnant, et le MVRV s’est stabilisé.

Le ratio de 2,4 (en orange) atteint en mars représentait une résistance importante. Elle est très souvent associée à des prises de profits par les investisseurs. Ici encore, Ethereum n’a pas échappé à cette règle. 

Toutefois, si l’histoire ne se répète peut-être pas, elle rime souvent.

Les investisseurs prennent des profits à chaque fois que le ratio atteint 2.4 – Source: Glassnode

On voit ensuite le ratio du MVRV rebondir sur des niveaux similaires à celui de novembre 2020. Mais aussi particulièrement de juillet 2021, avant la seconde montée parabolique du cycle précédent.

Cela a conduit, comme précédemment, à une nouvelle hausse du prix de l’ETH et d’un nouveau All Time High.

Rebond sur un support important du MVRV – Source: Glassnode

Confirmation par le NUPL

La charte du NUPL (Net Unrealized Profit/Loss) confirme cette observation. Il représente les profits et pertes non réalisés des investisseurs. En mars dernier, nous sommes entrés dans une phase de léger “espoir”. Puis, sur ces deux derniers mois, l’optimisme s’est légèrement atténué.

Par exemple, un NUPL de 0,54 a été observé en décembre 2020. ETH était encore aux alentours de 600 $ avant de connaître une hausse spectaculaire et d’atteindre les sommets que nous connaissons aujourd’hui.

Les investisseurs ont été très brièvement en légère euphorie à laisser beaucoup de profits sur le marché – Source : Glassnode

Dynamique du MVRV

Après le sommet atteint en mars dernier, une correction a suivi sur le marché global. Cela aurait pu marquer une transition de cycle et un changement de tendance pour Ethereum. 

Cependant, malgré un passage momentané de la dynamique du côté des Bears, Ethereum a su rebondir avec force et a repris un momentum haussier.

On remarque que la dynamique a été baissière l’espace de quelques jours – Source : Glassnode

Cet indicateur montre la tendance du MVRV :

Tendance baissière : Cela indique un marché sensible aux baisses.

Tendance haussière : Cela indique un marché en accumulation après une capitulation.

Analyse des bandes de prix

Les “Pricing Bands” nous aident à estimer les niveaux où le marché atteint des profits non réalisés élevés (valeurs hautes) ou des pertes non réalisées (valeurs basses). 

Effectivement, il y a une cohérence notable entre le MVRV classique et cette métrique. On observe qu’Ethereum a trouvé une résistance sur la bande haute, représentée en jaune. 

Cela indique que les investisseurs deviennent gourmands en termes de profits non réalisés, tout en montrant leur confiance dans la possibilité que le prix de l’actif augmente encore.

Ainsi, le rebond sur le niveau de 2,4 est cohérent avec une prise de profits des investisseurs à ce moment du marché. Ils ont profité de la hausse récente pour retirer quelques gains, ce qui, par un effet boule de neige, a conduit à une correction du prix de l’ETH.

Nous sommes encore loin d’un euphorie généralisée sur Ethereum – Source: Glassnode

De plus, on remarque que le prix de l’ether a souvent atteint son sommet de cycle en touchant ou en dépassant la bande rouge, dite d’extrême euphorie (Ratio 3.2). 

Aujourd’hui cette bande se situe aux alentours de 6 500$. Évidemment, plus le cycle haussier est long, plus ce prix estimé augmente avec lui.

Vous aimeriez conjuguer cryptomonnaies avec investissement immobilier ?

Découvrez RealT

Profitabilité des Investisseurs

Quand un grand nombre d’investisseurs sont simultanément en profit, il est courant d’observer des corrections, même en cycle haussier. 

En effet, les investisseurs les plus avisés et les moins gourmands prennent leurs profits, laissant les moins expérimentés acheter au sommet local et vendre en panique.

Cela provoque des oscillations du nombre d’investisseurs en profit, entre 99 % et 80 % durant un cycle haussier.

Presque tous les détenteurs d’ETH sont en profits – Source: Glassnode

Actuellement, environ 97 % des investisseurs en ETH sont en profit.

Si bien que, ce chiffre, bien qu’impressionnant, reste surprenant étant donné que le prix est encore à plus de 20 % du sommet de 2021. Cela signifie que seulement 3 % des investisseurs ont un prix d’achat supérieur à 3,900 $.

Ethereum, la conviction des investisseurs

Le Spent Output Profit Ratio (SOPR) est calculé en divisant la valeur réalisée (en USD) par la valeur à la création (USD) d’une sortie dépensée. Autrement dit : prix de vente / prix d’achat. 

En effet, cet indicateur permet d’analyser si les investisseurs réalisent des profits ou des pertes lors de la vente de leurs actifs.

Un SOPR supérieur à 1 indique que les actifs sont vendus à profit. Tandis qu’un SOPR inférieur à 1 indique qu’ils sont vendus à perte.

Les investisseurs ont été très résilients malgré la période instable sur le marché – Source: Glassnode

Toutefois, pour confirmer une tendance haussière, il est crucial de voir les investisseurs être mis à l’épreuve.

Certains capitulent, mais la plupart gardent un espoir que le prix continue de monter. Ce que l’on ne souhaite pas voir, ce sont des investisseurs qui vendent à la moindre opportunité de revoir leur prix d’achat. Dans ce cas, ils sont convaincus que le prix va baisser davantage.

Pas de capitulation côté investisseurs

Au contraire, il est préférable de voir des investisseurs tenir leurs positions malgré des pertes latentes et ne vendre qu’une fois qu’ils sont en profit. Cela démontre une confiance dans la hausse continue du marché et une résilience face aux fluctuations à court terme.

Les rebonds sur le SOPR montrent que les investisseurs maintiennent leurs conviction pour la suite du cycle pour Ethereum – Source: Glassnode

Car c’est exactement ce qu’il s’est passé ces derniers mois et dernières semaines. Ainsi, nous avons vu le SOPR rebondir sur son support de 1, parfois le franchir, mais revenir rapidement au-dessus. Cela prouve la résilience des investisseurs. 

Finalement, l’indicateur a été mis à l’épreuve à plusieurs reprises, mais il a toujours tenu, indiquant une forte confiance dans la dynamique haussière du marché.

Le cycle actuel d’Ethereum se déroule sans trop d’accrocs. Bien qu’il soit souvent resté en retrait par rapport au Bitcoin, il suit tout de même la cadence. Avec une hausse de plus de 158 % au cours des six derniers mois, ETH maintient une activité on-chain saine, sans tomber dans l’euphorie.

En effet, les indicateurs sont bien positionnés pour soutenir la poursuite du cycle haussier.

Lors des corrections, Ethereum a montré une résilience remarquable. Cette robustesse, combinée à des données on-chain positives, suggère qu’Ethereum est bien placé pour continuer sur sa lancée haussière. Les investisseurs peuvent donc rester confiants dans la solidité et le potentiel de croissance à l’avenir.

Vous avez la passion des cryptos, et vous aimeriez faire grandir votre patrimoine immobilier ? La tokenisation peut vous permettre de générer un rendement régulier basé sur des biens immobiliers réels sans les inconvénients d’une rente locative

Découvrez RealT

L’article Quel avenir pour Ethereum ? Le point on-chain est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original