Ponzi crypto à 8,4 millions de $ : ce magnat de l’immobilier plaide coupable

Une pyramide de plus qui s’écroule. Les cryptomonnaies, malgré leurs innombrables avantages, ne sont pas exemptes de fraude. Juan Tacuri, principal promoteur du système de Ponzi Forcount, a récemment plaidé coupable de complot en vue de commettre une fraude électronique avec comme arme du crime, justement, nos chers crypto-actifs.

Une affaire qui souligne une fois de plus l’impérieuse nécessité de vigilance dans l’investissement crypto, sans pour autant, bien sûr, diaboliser l’ensemble du secteur.

Forcount, Ponzi or not Ponzi ?

La réponse est Ponzi !

Pour rappel, un système de Ponzi est une arnaque financière où les retours sur investissement promis aux premiers investisseurs sont payés avec les fonds des nouveaux investisseurs. Le schéma finit par s’effondrer lorsque l’afflux de nouveaux investissements ne peut plus couvrir les paiements promis. Le terme tire son nom de Charles Ponzi, qui a orchestré une célèbre escroquerie de ce type au début du 20ᵉ siècle.

Pour notre affaire du jour, Juan Tacuri, 46 ans, résidant à Greenacres, en Floride, a admis sa culpabilité dans l’organisation du système Forcount, une arnaque crypto qui lui a rapporté, ainsi qu’à ses complices, 8,4 millions de dollars.

Vous aimeriez conjuguer cryptomonnaies avec investissement immobilier ?

Découvrez RealT

Du rêve au cauchemar : toute une communauté arnaquée

Forcount, également connu sous le nom de Weltsys, se présentait comme une entreprise de mining crypto et d’investissement en cryptomonnaies, promettant des rendements quotidiens garantis et un doublement des investissements en six mois.

Tacuri et ses complices ont attiré des investisseurs, principalement issus des communautés hispanophones de classe moyenne ou défavorisée, par le biais de présentations flamboyantes et de promesses de liberté financière. Les victimes, séduites par les perspectives de gains rapides, encouragées par l’effet communautaire qui inspire de la confiance, ont investi via divers moyens, y compris des espèces, des chèques, des virements électroniques et des cryptomonnaies.

Cependant, les bénéfices affichés sur le portail en ligne de Forcount étaient fictifs. La majorité des investisseurs n’ont jamais pu retirer leurs fonds, tandis que Tacuri et ses associés siphonnaient des millions de dollars pour financer un train de vie luxueux.

« Avec ce plaidoyer de culpabilité, Juan Tacuri est tenu responsable d’avoir profité des investisseurs particuliers et de leur avoir vendu une opportunité d’investissement fabriquée de toutes pièces. Tacuri a amassé des millions de dollars en fonds des victimes – des fonds que les victimes ne pouvaient pas se permettre de perdre – et les a dépensés sans compter en produits de luxe et en immobilier. Ce bureau ne cessera de poursuivre les créateurs de pyramides de Ponzi comme Tacuri, en particulier lorsqu’ils ciblent des travailleurs réguliers qui se trouvent dans une situation financière désastreuse. »

Déclaration du procureur Damian Williams

Fraude crypto : l’offensive de la justice américaine

Face aux preuves accablantes, le procureur américain Damian Williams a souligné l’engagement des autorités à poursuivre les responsables de telles fraudes, en particulier celles qui ciblent des communautés vulnérables.

Tacuri, qui devrait être condamné en septembre 2024, risque jusqu’à 20 ans de prison. Il a également accepté de restituer près de 4 millions de dollars ainsi que des biens immobiliers acquis avec les fonds des victimes.

L’enquête, menée par plusieurs agences, y compris Homeland Security Investigations et le service de police de la ville de New York, a mis en lumière la sophistication du stratagème Forcount. Les autorités ont également collaboré avec la Securities and Exchange Commission et la police fédérale brésilienne.

L’affaire Forcount rappelle brutalement la nécessité de faire preuve de raison avant d’investir dans les cryptomonnaies. Si les escroqueries financières existent depuis bien avant l’avènement des cryptos, ces dernières offrent un terrain fertile pour des arnaques sophistiquées en raison de leur nature décentralisée et de la méconnaissance de nombreux investisseurs. Les systèmes de Ponzi, qu’ils soient basés sur des devises traditionnelles ou des cryptomonnaies, reposent sur la crédulité et l’appât du gain rapide. Moralité : il faut toujours être prudent, et se rappeler les gestes sains pour éviter les pièges.

Vous avez la passion des cryptos, et vous aimeriez faire grandir votre patrimoine immobilier ? La tokenisation peut vous permettre de générer un rendement régulier basé sur des biens immobiliers réels sans les inconvénients d’une rente locative

Découvrez RealT

L’article Ponzi crypto à 8,4 millions de $ : ce magnat de l’immobilier plaide coupable est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original