Malgré la baisse des altcoins, le Pepe (PEPE) sort du lot avec 600 % de hausse en 2024 – Analyse Crypto

Le BTC voit rouge – Après une longue période de latéralisation entre les 70 000 $ et les 60 000 $, ce sont les vendeurs qui ont repris la main en ramenant le cours du BTC autour des 53 000 $. Une chute vertigineuse depuis le mois de mars, et le roi des crypto signe la pire performance post-halving. Cette baisse remet en cause la dynamique haussière en place depuis le bottom trouvé autour des 15 000 $. D’après les données on-chain, la tendance s’est dégradée, et un retour à 47 000 $ n’est pas impossible. Une nouvelle chute pourrait être fatale pour les altcoins qui subissent déjà les incertitudes planant sur le roi des crypto. On fait le bilan sur la situation des actifs à faible capitalisation grâce à l’analyse technique !

Suivez l’actu crypto en direct sur notre canal Telegram pour ne rater aucune opportunité !

Rejoignez-nous dès maintenant

La capitalisation des altcoins est fragile au niveau de la résistance à 950 milliards de dollars

Le début d’année a été explosif sur la capitalisation des altcoins. En effet, le cours est revenu en zone de rechargement de shorts (0,618-0,786 de retracement de Fibonacci) située entre 1 200 milliards de dollars et 1 400 milliards de dollars. Néanmoins, les vendeurs se sont montrés dans cette zone, et le cours a chuté en dessous des 950 milliards de dollars. La dynamique est fragile, et le cours évolue sous le biais institutionnel (EMA 9/EMA 18) baissier :

Graphique de la capitalisation des altcoins (3D)

La capitalisation des altcoins enchaîne les creux et les sommets descendants depuis le mois de mars, et en cas de rejet au niveau des 950 milliards de dollars, le cours pourrait chuter en direction du support à 800 milliards de dollars. Un niveau qui n’a pas été visité depuis le mois de février 2024. L’objectif des acheteurs sera de reprendre la résistance à 950 milliards de dollars en tant que support, et de revenir à hauteur de la résistance à 1 100 milliards de dollars. Pour retrouver une dynamique avec des creux et des sommets ascendants, il faudra se défaire de la résistance à 1 200 milliards de dollars.

Le RSI est baissier depuis plusieurs mois, et par conséquent, ce sont les vendeurs qui ont la main sur le momentum.

Le calme avant la tempête sur la dominance du Bitcoin ?

La dominance du Bitcoin a une dynamique primaire haussière depuis la fin de l’année 2022. Toutefois, depuis plusieurs mois désormais, la dominance stagne au-dessus des 54 %. Mais la volatilité pourrait reprendre dans les jours ou les semaines à venir :

Graphique de la dominance du Bitcoin (3D)

En effet, le RSI forme des creux ascendants et des sommets descendants, et cette contraction engendre souvent de la volatilité. Le RSI pourrait rebondir sur la trendline haussière et casser la trendline baissière. Si ce scénario se réalise, le cours pourrait continuer sur la dynamique haussière. Ainsi, la dominance pourrait retrouver la résistance à 58 %, ou bien aller chercher la zone de rechargement de shorts (0,618-0,786 de retracement de Fibonacci) située au-delà de 60 %. Tant que la dominance est haussière, cela indique que les capitaux se dirigent plutôt vers le Bitcoin. Il faudra attendre un changement de dynamique pour que les altcoins puissent enfin connaître une altseason.

Le cours d’Ethereum rebondit et rejoint la résistance à 3 100 $

Depuis la fin de l’année 2022, le cours d’Ethereum évolue à la hausse. En effet, le cours est passé d’environ 1 000 $ à 4 000 $ en un an et demi. Ensuite, les vendeurs se sont montrés au niveau de la zone de rechargement de shorts située entre 3 350 $ et 4 000 $. Depuis le rejet au niveau des 4 000 $ en mars, le cours dessine un range entre les 4 000 $ et les 2 800 $ :

Cours d’Ethereum face au dollar (3D)

Le cours se trouve actuellement au niveau de la résistance à 3 100 $. Si la résistance cède, le cours pourrait rejoindre la prochaine résistance à 3 500 $. En revanche, si les vendeurs rejettent le cours, un retour à 2 800 $ est possible. Pour continuer sur la dynamique primaire haussière, il faudra conserver les 2 800 $ et casser les 4 000 $. Dans ce cas, on devrait connaître un nouvel ATH sur la deuxième capitalisation des crypto.

Le RSI est baissier depuis plusieurs mois, les vendeurs ont le contrôle du momentum. Il faudra retrouver des creux et des sommets ascendants pour que les acheteurs puissent reprendre le momentum.

L’indécision règne sur la paire ETH/BTC

Il semblerait que la tendance baissière en place depuis la fin de l’année 2022 soit terminée sur la paire ETH/BTC. Cependant, il faudra confirmer. Car si le cours ne dessine plus de creux et de sommets descendants depuis plusieurs semaines et que le cours évolue au-delà de la trendline baissière, la tendance reste fragile :

Cours d’Ethereum face au Bitcoin (3D)

Le cours n’a pas franchi nettement la trendline baissière, et la dynamique reste baissière pour le moment. Il y a quand même du mieux pour le prince des crypto avec la divergence haussière validée, et la nouvelle tentative de cassure de la trendline. Quand la trendline cèdera, de la volatilité haussière pourrait se mettre en place sur la paire ETH/BTC et donc pour ETH face au dollar. Pour continuer d’avoir un RSI solide, il faudra se développer au-delà de 63.

Le PEPE est impressionnant en 2024 (+600 %)

La plupart des altcoins connaissent une année compliquée, mais ce n’est pas le cas du Pepe (PEPE) qui affole les compteurs. De fait, le PEPE affiche une hausse de 600 % depuis le début de l’année, et la tendance est toujours haussière en hebdomadaire. Néanmoins, le token du secteur des memecoins chute depuis le mois de mai :

Cours du PEPE face au dollar (1W)

Les vendeurs sont présents depuis plusieurs mois désormais. Pour retrouver une dynamique avec des creux et des sommets ascendants, il faudra clôturer au-delà de 0,00001350 $. Le cours se trouve actuellement autour du support à 0,00000830 $, et le biais institutionnel est toujours haussier. Dès lors, on peut espérer un rebond sur le PEPE. Mais si le support casse, le cours pourrait continuer sa chute vers le prochain support à 0,00000570 $. Le RSI est baissier depuis plusieurs mois, les vendeurs ont la main sur le momentum en hebdomadaire.

Les altcoins sont dans une position délicate avec la capitalisation qui chute depuis le mois de mars. Le cours a rebondi et a retrouvé les 950 milliards de dollars, mais les vendeurs pourraient enclencher une nouvelle vague de baisse. Pour éviter cela, il faudra reprendre les 950 milliards de dollars en tant que support. Ethereum, lui, évolue au sein d’un range entre les 4 000 $ et les 2 800 $ depuis le mois de mars. Il faudra conserver les 2 800 $ pour éviter la catastrophe pour la deuxième capitalisation des cryptomonnaies. Surtout qu’ETH est plutôt solide face au Bitcoin depuis quelques semaines. Il faudra malgré tout une confirmation avec une cassure nette de la trendline baissière en place depuis fin 2022.

Le PEPE fait partie des altcoins qui performent énormément depuis le début de l’année. Peu d’altcoins affichent une hausse de 600 % depuis début janvier. Et la hausse pourrait se poursuivre en cas de conservation du support à 0,00000830 $, et de clôture hebdomadaire au-delà du dernier sommet à 0,00001350 $. Suite à la purge connue depuis le mois de juin, les altcoins vont-ils réussir à retrouver des couleurs ? De son côté, le RNDR affiche une baisse de plus de 50 %.

Vous voulez être les premiers informés des actus crypto importantes ? Le Journal du Coin a lancé un canal Telegram pour vous partager l’actualité crypto en direct. C’est simple, rapide, efficace et 100% gratuit. Nos équipes suivent le marché crypto 7j/7 pour vous ! Cliquez sur le lien ci-dessous pour nous rejoindre et ne rater aucune opportunité.

Rejoignez-nous dès maintenant

L’article Malgré la baisse des altcoins, le Pepe (PEPE) sort du lot avec 600 % de hausse en 2024 – Analyse Crypto est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original