Kaichi réinvente la SocialFi sur Solana

Alors que les réseaux sociaux sont dominés par X, Instagram et TikTok, la blockchain et la tokenisation offrent des perspectives nouvelles pour les interactions entre les créateurs et leurs communautés. Kaichi, une plateforme SocialFi basée sur Solana, veut disrupter le secteur pour transformer la monétisation et la gouvernance des contenus numériques.

Le Journal du Coin vous propose cet article promotionnel en collaboration avec Kaichi.

Développer une plateforme SocialFi juste sur Solana

Kaichi est une plateforme SocialFi, construite sur Solana qui souhaite rapprocher les créateurs de contenu et leur audience. Le tout, en proposant une meilleure répartition des revenus en regard de ce qui se fait actuellement. Pour se faire, la plateforme se distingue en proposant une solution innovante qui exploite les fonctionnalités Web3. En effet, celle-ci s’attaque aux défis de la monétisation dans cet environnement qui peut parfois sembler injuste. Pour se faire, Kaichi laisse à ses créateurs la propriété de leur contenu, tout en proposant une gouvernance semi-décentralisée et un environnement résistant à la censure. Pour cela, elle s’appuie sur différentes fonctionnalités :

Tokenisation du capital social : Les créateurs peuvent émettre leurs propres tokens et monétiser leur contenu via un portefeuille Solana.

Investissement dans les créateurs : Les utilisateurs peuvent acheter et vendre les tokens des créateurs, participant ainsi directement à leur succès, et capitalisant sur leur croissance. Ils peuvent également acheter du contenu directement en USDC.

Revenus partagés : Une partie des frais perçus par la plateforme et les revenus générés par les créateurs sont redistribués aux utilisateurs et aux holders.

Les limites des réseaux sociaux existants

Ce n’est un secret pour personne, les réseaux sociaux traditionnels se partagent un énorme marché de 300 milliards de dollars par an. Le constat qui revient le plus souvent est que la répartition de ces revenus est très inégale, voir injuste. En effet, les sociétés qui possèdent les plateformes (Méta, TikTok, X, etc…) concentrent les profits. En revanche, elles ne rémunèrent que très peu leurs créateurs et utilisateurs (à l’exception des plus gros). Les critiques qui reviennent sur les plateformes existantes sont les suivantes :

Taux de prélèvement élevés : Les grandes plateformes captent la majorité des revenus, laissant peu aux créateurs, et rien aux utilisateurs.

Absence de participation financière des followers : Les fans ne peuvent pas investir dans le succès de leurs créateurs préférés, si ce n’est indirectement en regardant leur contenu.

Dépendance à la publicité : Les plateformes reposent fortement sur les revenus publicitaires, un modèle agressif pour les utilisateurs que la tokenisation pourrait révolutionner.

Finalement, le climat actuel semble montrer que les “célébrités” (ou influenceurs) sont fortement incitées à créer leur propre token si elles veulent capitaliser sur leur visibilité. Elles utilisent ainsi cette dernière pour créer (exploiter?) une communauté, mais sans véritable valeur ajoutée. Jusqu’ici cela résulte toujours dans un pump & dump qui nuit aux utilisateurs. Ce sont tous ces problèmes que Kaichi entend résoudre. Pour cela, leur modèle repose sur un meilleur alignement des intérêts entre créateurs, utilisateurs et plateformes.

“Nous pouvons faire mieux. Internet devrait être un accélérateur de la créativité et de l’authenticité humaine, et non un frein. Une structure de marché avec des millions de niches rentables, rendue possible par les réseaux blockchain, le permet. Avec un partage des revenus plus équitable, davantage d’utilisateurs trouveront leur véritable vocation, et davantage de créateurs atteindront leurs vrais fans.” 

Chris Dixon, General Partner chez Andreessen Horowitz

La Réponse de Kaichi aux Défis Actuels

Les fondateurs de Kaichi, forts de leur expérience chez Goldman Sachs et Noia Capital, ont conçu un système qui aligne les intérêts des créateurs, des utilisateurs et de la plateforme. Concrètement, Kaichi permet aux créateurs de lancer leurs propres tokens représentant leur capital social et de publier du contenu payant ou gratuit via une solution de paiement intégrée.

Répartition des revenus sur Kaichi

Les utilisateurs peuvent ainsi acheter du contenu en USDC, investir dans leurs influenceurs préférés et recevoir des jetons en récompense de leurs activités sur la plateforme. La valeur de chaque créateur est déterminée par l’activité de trading de leurs tokens (et donc son prix). Ainsi, C’est la communauté qui détermine la valeur d’un compte. Elle peut le rémunérer directement en USDC pour accéder à son contenu, ou investir dans sa croissance à long terme via son token.

Comment Kaichi se distingue des autres plateformes SocialFi ?

Kaichi se démarque des autres plateformes SocialFi par ses outils DeFi natifs et ses récompenses financières pour les créateurs et leurs abonnés. En utilisant le protocole Solana, Kaichi bénéficie d’une grande scalabilité et de son nombre d’utilisateurs toujours en croissance.

Kaichi propose un ensemble de fonctionnalités pour les créateurs et leur audience

Ainsi, Kaichi permet aux créateurs de contenus de lancer leur propre token simplement, en utilisant un template existant (influenceur, projet ou memecoin). Ils peuvent ensuite décider de rendre son contenu gratuit ou payant. Enfin, les holders du token de la plateforme (le KAI), recoivent un pourcentage de fees récupérés par la plateforme (voir ci-dessus).

Kaichi réinvente les interactions entre créateurs, plateformes et utilisateurs en proposant un modèle économique plus équitable et transparent. En alignant les intérêts de toutes les parties prenantes, Kaichi se positionne comme un acteur clé de la SocialFi, un secteur très prometteur de Web3, le tout en s’appuyant sur la rapidité et la sécurité de Solana. Pour rester informé des dernières nouveautés et rejoindre la communauté Kaichi, suivez-les sur Twitter ou rejoignez leur Discord pour ne rien manquer de la #KAICHISZN et profiter de la tokenisation des assets, un des marchés les plus prometteurs actuellement !

L’article Kaichi réinvente la SocialFi sur Solana est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original