Gemini vs Digital Currency Group (DCG) : retour sur la plainte des frères Winklevoss

Chose promise, chose due. Après avoir clairement menacé Barry Silbert et son DCG de poursuites, la semaine dernière, et après le silence manifeste de ce dernier face à une ultime offre de règlement à l’amiable, les frères Winklevoss passent à vitesse supérieure et attaquent en justice. Le 7 juillet dernier, c’est donc devant la Cour suprême de l’État de New York que Gemini Trust Company LLC a déposé une plainte contre Digital Currency Group, Inc. et son responsable. Après des mois d’attaque par messages interposés, c’est maintenant devant le tribunal que tout va se jouer.

Cameron Winklevoss refait le match sur les réseaux sociaux

Cameron Winklevoss n’en démord pas. Pour lui, Barry Silbert est de mauvaise foi, et il ne cesse de le clamer haut et fort dès qu’il en a l’occasion. Au lendemain du dépôt de plainte, il a trempé sa plume dans le vitriol et a rédigé un long message sur son réseau social préféré.

En 14 posts, il refait le match et reprend les moments clés de l’affaire, en accablant systématiquement DCG et Barry Silbert. Il remonte en octobre 2022, au moment où Gemini aurait demandé à cesser le programme Earn et où Barry Silbert aurait assuré Gemini de la pérennité du programme. Nous employons le conditionnel, car la justice va devoir déterminer ce que savaient les uns et les autres au moment précis de ces échanges.

Ensuite, il remonte encore plus dans le temps, au mois de juin de la même année, quand Genesis, qui appartient à DCG et qui gère le programme Earn, a soi-disant caché ses difficultés financières consécutives à la faillite de Three Arrows Capital. Vous l’avez compris. La justice va devoir tout détricoter pour faire le tri entre les vérités des uns et celles des autres. Cameron Winklevoss poursuit son récit, en accusant nominativement des anciens dirigeants du groupe DCG qui auraient sciemment menti, lors de la publication de bilans financiers.

Cameron Winklevoss ne décolère pas et publie un long thread sur les réseaux sociaux – Source : Twitter

>> Si gagner 1 bitcoin ne vous intéresse pas, ne cliquez surtout pas sur ce lien (lien commercial) <<

Pour le Digital Currency Group, c’est « Circulez ! Y a rien à voir »

La charge est virulente et documentée, et elle a probablement pour objectif de préparer l’opinion publique et les juges à la version des faits de Gemini. Car de son côté, vous vous en doutez, le groupe DCG a n’a pas tout à fait la même vision des événements. Depuis le début, Barry Silbert décline toute responsabilité dans cette affaire et ne jure que par un mauvais concours de circonstances. Il a d’ailleurs lui-même pris la peine de rédiger un message, seulement 90 minutes après celui de Cameron Winklevoss pour remettre certaines choses au point.

Le groupe DCG répond à Gemini via les réseaux sociaux – Source : Twitter

Et la première phrase est très claire concernant son appréciation des événements :

« C’est encore un autre coup publicitaire de Cameron Winklevoss pour détourner la faute et la responsabilité de lui-même et de Gemini, qui gérait le programme Earn. Toute suggestion d’acte répréhensible par le DCG ou l’un de ses employés est sans fondement, diffamatoire et complètement faux. »

Il poursuit en expliquant que depuis le premier jour, ses équipes et lui sont impliqués pour trouver une solution à l’amiable et sortir de la crise le plus rapidement possible.

On souhaite bon courage à la justice américaine pour tenter de démêler le vrai du faux et essayer de trouver une part de vérité dans toutes ces accusations contradictoires. La faillite de FTX, puis de Three Arrows Capital, sont des faits avérés. Pour le reste, c’est la parole des uns contre celle des autres. Nul doute que ce dossier va continuer d’être un des feuilletons judiciaires de la crypto, comme celui qui oppose Ripple ou plus récemment Coinbase à la SEC.

Vous voulez du BTC, mais vos moyens sont plus modestes que ceux des Winklevii ? Inscrivez-vous vite sur Binance LA plateforme crypto de référence, pour tenter de remporter le jeu et ajouter 1 bitcoin à votre portfolio. Que décidez-vous ? (lien commercial)

L’article Gemini vs Digital Currency Group (DCG) : retour sur la plainte des frères Winklevoss est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original