Exchange crypto : Après 11 mois d’enquête, la SEC n’a toujours rien à reprocher à Binance.US !

Binance.US vs SEC. L’acharnement mis en place par la SEC des États-Unis à l’encontre du secteur des cryptomonnaies commence à ressembler à une très mauvaise blague. Cela au point de faire de son patron, Gary Gensler, le caillou crypto dans la chaussure du président-candidat Joe Biden. Car rien ne semble pouvoir arrêter ce déferlement de haine, même face à une opposition désormais présente dans le camp des démocrates.

Une situation ubuesque à laquelle est confrontée la société Binance.US, dans le cadre d’un procès récemment confirmé. Pourtant, l’instance de régulation n’aurait « pas encore identifié de preuve d’actes répréhensibles » après une enquête menée durant les 11 derniers mois !

Le procès de la SEC contre Binance.US est confirmé

Le combat intenté par la SEC contre la plateforme Binance a trouvé son point d’orgue à l’encontre de sa filiale implantée aux États-Unis. En effet, cela fait maintenant plus d’une année que Binance.US est dans le viseur de l’instance de régulation pour des allégations de fraude et de gestion douteuse des fonds de ses clients.

Une procédure à laquelle Binance a fini par se plier, dans le cadre de son revirement réglementaire correct opéré suite au départ forcé de son fondateur, Changpeng Zhao (CZ). Mais cela n’aura visiblement pas suffi à calmer les appétits répressifs de la SEC.

Le patron de la SEC, Gary Gensler, maintient son procès à l’encontre de Binance.US

Pourtant, la société Binance a bien accepté de verser une amende record de 4 milliards de dollars afin de pouvoir effacer son ardoise réglementaire et rebondir. Mais cela ne concerne visiblement pas Binance.US, considérée comme une entité indépendante… et de ce fait également punissable.

C’est la raison pour laquelle le procès intenté à son encontre vient d’être confirmé par une décision de justice en fin de semaine dernière. Une décision à laquelle Binance US explique s’être « préparée » dans une publication sur son compte X officiel.

« Vendredi, la Cour a décidé que le procès de la SEC contre Binance.US se poursuivrait. Nous étions préparés à cela et espérons que cette affaire avancera dans le processus judiciaire. »

Binance US

50€ offerts dès 400€ de transactions en 2 semaines

Inscrivez-vous sur Bitpanda

« La SEC n’a pas encore identifié de preuve d’actes répréhensibles »

Un procès que la plateforme Binance.US présente comme motivé par la volonté répressive de la SEC à l’égard du secteur des cryptomonnaies. Principalement du fait de l’absence pour le moment présentée comme totale d’actes répréhensibles identifiés de la part de Binance.US. Cela suite à une enquête qui aura tout de même duré 11 mois !

« Il est regrettable que nous, comme de nombreuses entreprises du secteur, soyons devenus les victimes de l’approche réglementaire de la SEC et des excès de pouvoir motivés par des raisons politiques sous sa direction actuelle. (…) La SEC n’a pas encore identifié de preuve d’actes répréhensibles de la part de Binance.US tout au long du vaste processus d’enquête de 11 mois auquel nous avons participé. »

Binance US

La société Binance.US se déclare « confiante » vis-à-vis d’accusations de la SEC présentées comme « non étayés par des faits ou par le droit. » Car, selon ses déclarations, l’instance de régulation n’aurait pas l’autorité nécessaire pour engager ce type de procédure. C’est la raison pour laquelle elle espère une invalidation pure et simple dans le cadre du procès à venir. Une affaire à suivre…

Grâce à Bitpanda, vous pouvez investir sereinement dans les cryptos comme dans les actions ou même sur les ETF, en bénéficiant de la sécurité d’une plateforme auditée et régulée en France. Soutenez le Journal du Coin en vous inscrivant via ce lien affilié et obtenez 50€ offerts dès 400€ de transactions en 2 semaines.

Inscrivez-vous sur Bitpanda

L’article Exchange crypto : Après 11 mois d’enquête, la SEC n’a toujours rien à reprocher à Binance.US ! est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original