Économie : Les géants BlackRock et Citadel Securities souhaitent rivaliser avec Wall Street

BlackBourse. Le secteur de la finance aux États-Unis semble être en pleine mutation, aux portes des prochaines élections présidentielles. Une dynamique largement soutenue par le leader mondial de la gestion d’actifs BlackRock et ses 10 500 milliards de dollars au compteur. En effet, cette société s’inscrit déjà comme le principal acteur du tout jeune marché des ETF Bitcoin au comptant. Dans le même temps, elle ambitionne de surfer sur la hype de la tokenisation et des stablecoins, avec son projet BUIDL développé sur le réseau Ethereum. Alors, finalement, pourquoi ne pas carrément créer une (sa) nouvelle bourse nationale au Texas…

BlackRock : une nouvelle bourse nationale aux États-Unis ?

L’entrée officielle de la finance traditionnelle sur le marché réglementairement approuvé des ETF Bitcoin au comptant a tout d’un changement de paradigme en cours. Et c’est un véritable combat politique qui s’opère actuellement aux États-Unis, afin de sortir pour de bon de l’âge du Fiat et de s’ouvrir aux cryptomonnaies.

Une mutation à laquelle participe activement le leader de la gestion d’actifs BlackRock. Comme par exemple à l’aide de son entrée au capital de la société Circle, émettrice du stablecoin USDC, éternel second de ce secteur de la stabilité numérique.

Mais cela pourrait bien (rapidement) changer, compte tenu des nombreuses – et opportunes – attaques réglementaires menées à l’encontre du leader actuel USDT de Tether. Le tout ajouté à ce que le patron de Ripple annonce comme de possibles poursuites menées à son encontre aux États-Unis.

Le géant BlackRock compte bien croquer sa part du gateau crypto

Un contexte au sein duquel « l’augmentation des coûts de conformité » pourrait rapidement représenter un frein non négligeable sur les places boursières actuelles, comme le Nasdaq et le NYSE. C’est la raison pour laquelle BlackRock semble sur le point de créer une nouvelle bourse nationale au Texas.

Vous aimeriez conjuguer cryptomonnaies avec investissement immobilier ?

Découvrez RealT

Un Texas Stock Exchange (TXSE) pour 2026 ?

L’information vient de tomber avec une dépêche du site Reuters. En cause : le lancement d’une nouvelle bourse nationale au Texas, soutenue par BlackRock et la société de tenue de marché Citadel Securities. Son objectif affiché : échapper à une réglementation considérée comme trop onéreuse à la Bourse de New York et au Nasdaq.

Ce Texas Stock Exchange (TXSE) aurait déjà levé 120 millions de dollars auprès d’un groupe d’investisseurs pour le moment non identifiés. Et les documents d’enregistrement officiels devraient être déposés auprès de la SEC dans le courant de l’année.

Au niveau de la feuille de route, la bourse TXSE « a pour objectif de faciliter les transactions en 2025 et d’accueillir sa première cotation en 2026. » Avec un positionnement présenté comme concurrentiel « pour les cotations primaires et doubles. » Mais également une stratégie destinée à « attirer les cotations de produits négociés en bourse. » Les 450 milliards de dollars espérés pour le marché des ETF crypto seraient-ils de la partie ?

Les décisions du géant BlackRock ne sont jamais opérées sans avoir une idée bien précise derrière la tête… avec quelques coups d’avance. Et cette partie d’échecs financier pourrait bien concerner une incursion plus importante dans le secteur des cryptomonnaies – stablecoins compris – sur le marché boursier des États-Unis. Une affaire à suivre de près…

Vous avez la passion des cryptos, et vous aimeriez faire grandir votre patrimoine immobilier ? La tokenisation peut vous permettre de générer un rendement régulier basé sur des biens immobiliers réels sans les inconvénients d’une rente locative

Découvrez RealT

L’article Économie : Les géants BlackRock et Citadel Securities souhaitent rivaliser avec Wall Street est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original