Cryptomonnaies dans Paris : Le Poubelle Coin et le $RATP envahissent les JO 2024

Déchets en chaîne et or en barre. Souvenez-vous. Il y a un an jour pour jour, la mairie de Paris annonçait faire le grand saut Web3 et lançait une initiative révolutionnaire, transformant chaque canette recyclée et chaque emballage ramassé en monnaie virtuelle, le fameux Poubelle Coin (PBL). 

Cette année, à l’aube des Jeux Olympiques, la Ville Lumière prend encore une longueur d’avance en annonçant une utilisation inédite de son PBL adoré  : offrir aux citoyens la possibilité de s’immerger dans l’esprit olympique de manière durable et collective. Explications. 

Le token PBL : toujours plus vite, plus haut, plus fort !

Cela fait maintenant 1 an que les parisiens hold leurs PBL avec amour et sans contrepartie en collectant leurs déchets. 

« Avant, je voyais un déchet, et je soupirais. Maintenant, je vois un déchet, et je vois des PBL ! Les JO ? Je vais y aller en VIP, grâce à mes ordures. C’est fou ! »

Tiphaine, 30 ans

Face succès de Collect-to-earn, la Mairie de Paris a annoncé dans un nouveau communiqué de presse que le PBL deviendrait pour les parisiens leur monnaie officielle pendant les JO. Ces derniers auront avec le Poubelle Coin : 

Un Accès VIP à la Cérémonie d’Ouverture : Pour seulement 10 000 PBL, les détenteurs de tokens peuvent assister à la cérémonie d’ouverture depuis un siège en carton recyclé, 

Une rencontre avec les Athlètes : Avec 5 000 PBL, les fans peuvent rencontrer leur athlète favori 

Une participation au Décathlon des Déchets : Une toute nouvelle épreuve olympique où les participants peuvent utiliser 1 000 PBL pour s’inscrire et concourir dans des disciplines telles que le lancer de sacs recyclables, le sprint de tri sélectif, et le relais de compostage. Les gagnants recevront des médailles fabriquées à partir de matériaux 100 % recyclés.

Mais, ce n’est pas tout, la Mairie de Paris, force de proposition, a également indiqué le lancement de sa toute nouvelle application : PBL Tracker ! 

$RATP : Quand le retard rapporte gros sur PBL Tracker

PBL Trackers, c’est l’application qui vous permet de gagner et de hold vos PBL mais pas seulement ! 

Consciente de ses difficultés, et « parce que le temps mérite plus qu’une simple excuse » la Mairie de Paris propose qu’à chaque fois qu’un train, un bus, ou un tramway accuse un retard, les usagers présents peuvent scanner leur titre de transport via l’application dédiée pour accumuler des tokens $RATP, à raison d’un token par minute de retard. De quoi calmer les plus impatients ! 

Les récompenses : les tokens $RATP peuvent être échangés contre une multitude de services exclusifs :

Sessions de pilotage : pour les plus aventureux, 500 $RATP offrent une session de pilotage d’un métro (vide, bien sûr) sous la supervision d’un conducteur expérimenté, permettant de ressentir la pression des horaires serrés.

Enfin, pour 1000 $RATP nagez dans une Seine propre.

« Mon train était en retard, encore. Mais au lieu de râler, j’ai scanné mon ticket. Résultat ? Assez de $RATP pour un dîner sur une péniche. Si seulement ils pouvaient retarder mon train tous les jours ! » Nathan 24 ans

Par ailleurs, plus vous accumulez de tokens $RATP en scannant vos retards sur PBL Tracker, plus vous montez de niveau. À chaque nouveau palier atteint, votre capacité à « doubler » les autres usagers dans n’importe quelle file d’attente sur le réseau RATP s’accroît : c’est le Super Pass.

Comment ça marche ?

Niveau 1 (100 tokens $RATP) : vous pouvez doubler une personne dans la file d’attente de n’importe quelle station de métro une fois par jour.

Niveau 2 (500 tokens $RATP) : le privilège s’étend à doubler jusqu’à cinq personnes par jour, réduisant considérablement votre temps d’attente aux heures de pointe.

Niveau 3 (1 000 tokens $RATP) : accédez au statut de VIP du réseau, avec la possibilité de doubler sans limite dans les files d’attente, vous garantissant toujours une place à bord du premier train, bus, ou tramway disponible.

Pour certains, PBL Tracker sent le Poisson pas frais

Alors que ces initiatives font le buzz, elles ne manquent pas de soulever quelques sourcils. Les critiques s’interrogent : le « Décathlon des Déchets » ne risque-t-il pas de banaliser l’effort olympique ? Les éboueurs, seront-ils les nouveaux athlètes de demain ?

« Je crains que cela ne détourne l’attention des vrais problèmes : l’écologie doit être une conviction, pas une chasse aux trésors (…) Et pour les retards, au lieu de compenser les usagers avec du $RATP, pourquoi ne pas simplement améliorer le service ? »

Léa, 47 ans, vraiment engagée dans plusieurs associations de protection de l’environnement.

La Mairie de Paris, quant à elle, défend vigoureusement son programme, affirmant que ces mesures renforcent le lien entre sport, citoyenneté et écologie.

 « Les Jeux Olympiques de Paris seront les premiers à être financés par… les déchets de la ville. C’est une victoire pour l’écologie, une victoire pour le sport, et surtout, une victoire pour Paris ».

Mairie de Paris

La Mairie de Paris et la RATP envisagent déjà d’étendre le concept à tout le bassin Île-de-France. Des discussions sont en cours pour introduire des partenariats avec des musées, des cinémas, et même des festivals, où les tokens $RATP pourraient être utilisés pour obtenir des réductions ou des accès exclusifs.

Tandis que l’initiative Poubelle Coin avec sa campagne Collect-to-earn continue de transformer la manière dont les Parisiens voient leurs déchets, le $RATP s’apprête à révolutionner l’expérience du transport en commun. 

Mais, comme pour toute nouveauté lancée, une question demeure : est-ce trop beau pour être vrai ? La réponse pourrait bien être sur votre calendrier pour le savoir. Alors n’oubliez pas de faire vos propres recherche, surtout aujourd’hui.

L’article Cryptomonnaies dans Paris : Le Poubelle Coin et le $RATP envahissent les JO 2024 est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original