Bitcoin et cryptomonnaies : le grand cri d’amour de Joe Biden (après 4 ans de guerre)

Retournement de veste. Les temps ont été très durs ces 4 dernières années pour les acteurs cryptos. Le gouvernement fédéral de Joe Biden et la Securities and Ecnhage Commission (SEC) ont même mené une véritable opération « Choke Point 2.0 » contre Bitcoin et ses semblables au début 2023, alors que le secteur sortait à peine de son rude hiver crypto (le marché baissier de 2022). Mais manifestement, à 5 mois des élections présidentielles US, le président sortant change soudainement de discours, en espérant que la cryptosphère ait la mémoire courte.

Entre Joe Biden et Bitcoin : de la coercition de Gary Gensler, à la subite discussion

Depuis que Gary Gensler a été nommé président de la SEC par Joe Biden, dès le début du mandat de ce dernier (début 2021) les choses se sont fortement corsées pour tous les acteurs US du secteur des cryptomonnaies. Et au même au-delà !

Encore en avril dernier, il y a à peine 1 mois donc, l’administration Biden poussait autant que possible son projet de taxation DAME (Digital Asset Mining Energy Tax) qui veut imposer une taxe de 30% sur les activités des mineurs de cryptos (principalement Bitcoin). Mais nous devrions plus en entendre parler avant les résultats des élections présidentielles US de novembre 2024.

De même, dans les 5 prochains mois, nous devrions beaucoup moins entendre les menaces permanentes de Gary Gensler contre les crypto-actifs. Tout le monde a en effet déjà compris que le soudain et inattendu revirement de situation (à la dernière seconde) sur l’approbation des ETF Ethereum au comptant, n’est pas dû à l’opération du Saint Esprit sur le président de la SEC. Après 4 ans de guerre anti-crypto de leur candidat, l’équipe de campagne électorale de Joe Biden lance une opération de séduction.

Toutes les crypto à portée de clic

Ouvrez votre compte sur eToro

Des acteurs cryptos snobés ces dernières années, mais désormais courtisés (jusqu’en novembre ?)

C’est notamment le crypto-média The Block qui nous rapporte le récent changement (très électoraliste) de discours du président sortant des États-Unis. Ainsi, selon des sources bien informées sur le sujet, environ « depuis deux semaines » (seulement) l’équipe de réélection de Joe Biden multiplierait les tentatives de contacts et de renseignements avec l’industrie crypto.

Des acteurs cryptos qui, il y a très peu de temps, étaient encore forcés de combattre la menace d’un veto de la Maison Blanche sur la loi FIT21 Act (qui n’a heureusement pas eu lieu). Ce projet loi, qui va limiter les menaces de la SEC contre le secteur de Bitcoin, a d’ailleurs été largement approuvé par les législateurs US. Et voilà désormais que ces mêmes acteurs de la cryptosphère sont solliciter par les équipes de campagne du président pour fournir « des conseils sur la communauté et la politique en matière de crypto pour aller de l’avant ».

« (…) L’équipe de réélection [de Joe Biden] a appelé plusieurs experts en crypto, y compris certains acteurs de l’industrie que Biden a repoussés précédemment. »

Source citée par The Block

Il faut dire que, dans la course à la présidence US, Joe Biden n’est mené par Donald Trump que par une quasi marge d’erreur à l’échelle globale, mais qu’auprès des électeurs amateurs de cryptos, il n’y a pas photo en faveur de l’ex-président ! Selon un sondage, Trump est le choix de vote à 48% chez les crypto-enthousiastes, contre seulement 39% pour Biden.

Grâce à eToro, vous pouvez investir sereinement dans les cryptos comme dans les actions ou même sur les ETF, en bénéficiant de la sécurité d’une plateforme auditée et régulée en France

Ouvrez votre compte sur eToro

L’article Bitcoin et cryptomonnaies : le grand cri d’amour de Joe Biden (après 4 ans de guerre) est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original