Bitcoin, crypto et baisse des taux : le bull run se « réveille » d’après Arthur Hayes

Quand le G7 fait joujou avec les taux. Le co-fondateur de BitMEX, Arthur Hayes, est connu pour ses analyses percutantes et ses prévisions parfois bullish ( enthousiastes) sur le marché des cryptomonnaies. Dans son dernier article Substack du 6 juin, il a affirmé que le marché haussier se « réveille » suite aux baisses de taux d’intérêt récentes de la Banque du Canada (BOC) et de la Banque centrale européenne (BCE). Retour sur le discours d’un richissime magnat de l’investissement.

Les Baisses de Taux d’Intérêt : Un Catalyseur pour le Bitcoin

Dans son article de blog, Arthur Hayes a souligné que les récentes décisions de la BOC et de la BCE de réduire leurs taux d’intérêt de 0,25 % sont des signaux forts de l’entame d’un cycle d’assouplissement monétaire par les grandes banques centrales. La Banque du Canada a été la première à réduire ses taux à 4,75 % mercredi dernier, suivie de la BCE qui a abaissé les siens à 4,25 % jeudi dernier.

Pour Hayes, ces mouvements sont des déclencheurs potentiels d’un nouveau cycle haussier pour le bitcoin et les autres cryptomonnaies. En effet, il anticipe sur le fait que cette dynamique de baisse des taux pourrait créer un environnement favorable pour les actifs risqués, y compris les cryptos.

« Même si je crois toujours au bien-fondé de cette solution, il semble que les charlatans des banques centrales à la tête du Groupe des Fous, alias le Groupe des Sept (G7), aient choisi de convaincre le marché que le différentiel de taux d’intérêt entre le yen et le yen le dollar, l’euro, la livre sterling et le dollar canadien au sirop d’érable diminueront avec le temps. Si le marché croit en cet état futur, il achètera du yen et vendra tout le reste. Mission accomplie !

Pour que ce tour de magie fonctionne, les banques centrales du G7 (la Fed, la Banque centrale européenne « BCE », la Banque du Canada « BOC » et la Banque d’Angleterre « BOE ») dont les taux d’intérêt directeurs sont « élevés » doivent les réduire. »

Arthur Hayes – Source : Substack

Vous aimeriez conjuguer cryptomonnaies avec investissement immobilier ?

Découvrez RealT

Les banques centrales, « Le groupe des fous »

Arthur Hayes critique donc les politiques des banques centrales du G7, qu’il qualifie de « charlatans » et de « Groupe de Fous », pour leur tentative de manipuler les taux d’intérêt afin de renforcer le yen.

Il explique que ces banques cherchent à convaincre le marché que l’écart entre les taux d’intérêt du yen et ceux d’autres principales devises (dollar, euro, livre sterling, dollar canadien) diminuera avec le temps, surtout si certaines banques centrales font l’effort de baisser leur taux.

Si le marché accepte cette perspective, les investisseurs achèteront du yen et vendront les autres devises. Pour réussir cette manipulation, les banques centrales du G7 doivent donc abaisser leurs taux d’intérêt actuellement élevés, ce qui, selon Hayes, serait leur objectif ultime.

Ainsi, les baisses de taux d’intérêt rendent-elles le coût de l’emprunt moins cher, encourageant ainsi les dépenses et les investissements. Pour les cryptomonnaies, cela signifie que les investisseurs peuvent être plus enclins à acheter des actifs numériques perçus comme des couvertures contre l’inflation ou des alternatives aux monnaies traditionnelles.

Arthur Hayes nous explique comment le G7 mène sa barque

Le G7 dans le collimateur d’Arthur Hayes

Hayes a également partagé ses anticipations pour les prochains mois, mentionnant des événements clés tels que le « symposium » (congrès de spécialistes ) de Jackson Hole organisé par la Réserve Fédérale Américaine en août, où des changements importants de politique économique pourraient être annoncés.

Cependant, il reste prudent quant à une baisse des taux par la Fed avant les élections présidentielles américaines, qu’il considère comme improbable. Une autre échéance est également dans son viseur, celle de la future rencontre du G7 qui déterminera selon lui certaines dynamiques à venir :

« Le G7 se réunit dans une semaine. Le communiqué publié à l’issue de la réunion intéressera grandement le marché. Vont-ils annoncer une sorte d’exercice coordonné de manipulation des devises ou du marché obligataire pour renforcer le yen ? Ou bien resteront-ils silencieux, mais accepteront-ils que tout le monde, sauf la BoJ, devrait commencer à baisser les taux ? Restez à l’écoute ! »

Le marché des cryptomonnaies, souvent influencé par les politiques monétaires des grandes banques centrales, pourrait voir une résurgence grâce aux récentes baisses de taux d’intérêt. Les déclarations d’Arthur Hayes offrent tout du moins une perspective optimiste pour les mois à venir, suggérant que le marché haussier pourrait bien être en train de se réveiller. Une tendance qui n’est pas nouvelle pour le magnat de la finance, qui dés le début du mois de mai annonçait son programme de l’été : plage, vacances, bitcoin et achat de cryptomonnaies.

Vous avez la passion des cryptos, et vous aimeriez faire grandir votre patrimoine immobilier ? La tokenisation peut vous permettre de générer un rendement régulier basé sur des biens immobiliers réels sans les inconvénients d’une rente locative

Découvrez RealT

L’article Bitcoin, crypto et baisse des taux : le bull run se « réveille » d’après Arthur Hayes est apparu en premier sur Journal du Coin.

Voir l'article original